Choisir l’ancien, c’est avoir un plus grand périmètre de recherche. Il est très fréquent que le quartier préféré d’un potentiel acheteur soit un vieux quartier, dans lequel la construction de nouveaux logements n’est pas possible. En préférant l’ancien, vous avez donc une chance de vous installer dans votre quartier de prédilection. Un logement ancien sera souvent dans un centre-ville ou un centre historique, proche des commerces.

De plus, il sera souvent moins cher qu’un bien neuf. En moyenne, vous pouvez compter une décote allant de 20 à 30% au mètre carré. En d’autres termes, pour 100 m² d’un bien neuf, vous pouvez en obtenir entre 120 et 130 dans un bien ancien.

 

Les deux principaux avantages semblent donc être le prix et la localisation du bien. Mais il en existe d’autres, comme le fait de pouvoir personnaliser son bien. Puisque les biens anciens peuvent souvent dater du début du XXème siècle, il est possible que des détails de l’époque soient présents. Vous pouvez soit les garder intacts, soit rénover votre bien pour avoir un mélange entre ancien et neuf. Et ce sans un cout extrêmement fort, puisque vous aurez déjà fait les économies à l’achat du bien.

 

Résumé : Acheter sur l’ancien, c’est bénéficier d’un prix bien plus attractif, de pouvoir être situé dans les quartiers historiques de votre ville, et de pouvoir personnaliser au mieux votre domicile. L’ancien a la côte !