La garantie perte d’emploi n’est pas obligatoire dans votre assurance-emprunteur, contrairement à la garantie décès ou perte totale d’autonomie. Elle permet de se faire assurer et donc de voir son crédit remboursé en cas de perte d’emploi. Cependant, cette garantie est accordée de manière très sélective. Il faut par exemple que l’assuré ait moins de 55 ans. De plus, il faut que son ancienneté au sein de son entreprise soit située entre 6 mois et un an, ou que l’emprunteur soit en CDD.

Le coût de cette assurance est généralement de 0.1 à 0.6% du montant de votre crédit, et elle est payée annuellement. Par exemple, si votre crédit est d’un montant de 100 000€ et que votre assurance est à un taux de 0.1%, pour paierez cette assurance 100 euros par an. Il est cependant intéressant de faire en ligne une simulation de votre assurance, car elle ne remboursera qu’entre 30 et 80% de vos mensualités.

Il faut également noter, parmi les limites de l’assurance, que la non activité ne doit pas être volontaire. Si vous êtes démissionnaires, vous ne toucherez pas l’assurance. Enfin, il faut évidemment prendre en compte les éventuels délais de carence et de franchise. L’assurance ne dure également pas éternellement, elle prend en charge votre crédit immobilier pendant en général 3 à 4 ans. Au-delà de cette date, si vous n’avez toujours pas retrouvé d’emploi, la prise en charge prend fin.

 

Résumé : L’assurance-emprunteur peut vous protéger en cas de perte d’emploi, à condition que vous y ayez souscrit lors de sa signature. Elle possède cependant des limites, et il faut en tenir compte à la signature de l’assurance.